Résultats consolidés 2014

Bezons, le 2 avril 2015 – 7h00 – RIBER, spécialiste mondial de l’épitaxie par jets moléculaires (MBE), annonce ses résultats annuels 2014.

(en M€ – au 31 décembre) 2014 2013 Variation
Chiffre d’affaires 16,6 23,5 – 29 %
CA Systèmes 9,3 16,9 – 45 %
CA Services et accessoires 6,1 5,3 + 17 %
CA Cellules et sources 1,1 1,3 – 17 %
Marge brute
en % CA
3,8
22,6 %
7,5
32,2 %
– 50 %
Résultat opérationnel
en % CA
(3,8)
(23,2 %)
0,2
1,0 %
– 4,0 M€
Résultat avant impôts (3,8) 0,2 – 4,0 M€
Résultat net
en % CA
(3,8)
(22,9 %)
0,2
1,0 %
– 4,0 M€
EBITDA
en % CA
(2,0)
(12,2 %)
1,6
6,8 %
– 3,6 M€

Frédérick Goutard, Président du Directoire a déclaré : « Si les résultats de l’année ont été affectés par la forte contraction des marchés MBE, RIBER a néanmoins sensiblement amélioré sa position de trésorerie à fin 2014 grâce à une gestion opérationnelle rigoureuse. Le redressement de nos prises de commandes constaté au cours du second semestre est encourageant : il confirme la reprise de la demande dans la recherche, base principale de clientèle de RIBER. Notre stratégie de développement nous positionne pour bénéficier du rebond attendu sur nos marchés: en 2015, l’acquisition de MBE Control Solutions renforcera notre part de marché aux USA et la poursuite de notre diversification dans les OLED sera un levier pour renouer avec la croissance. »

Évolution de l’activité

Dans un environnement difficile marqué par l’atonie persistante des marchés industriels, RIBER a renforcé son action commerciale sur le secteur de la recherche, cœur de métier historique et segment de marché le plus résilient, tout en intensifiant son activité de vente de services et accessoires.

Les ventes de systèmes MBE (9,3 M€) sont en retrait de 45 % par rapport à 2013, principalement en raison de la contraction des budgets de recherche disponibles au premier semestre 2014. Au second semestre, au titre de l’activité système, la société a enregistré 5,8 M€ de commandes et 7,2 M€ de facturation. Au total, 11 systèmes MBE ont été facturés en 2014 à des clients de recherche (contre 17 en 2013).

Les ventes de services et accessoires (6,1 M€) et de cellules et sources (1,1 M€) sont en progression de 10% par rapport à 2013. La croissance des ventes aux laboratoires de recherche est favorisée par le développement de l’activité de rénovation de systèmes. Parallèlement, RIBER a poursuivi l’exécution de son plan de développement OLED avec la vente de cellules linéaires pilotes en Corée
au second semestre.

Évolution de la rentabilité

Le recul du chiffre d’affaires et des conditions de marché difficiles conduisent à une baisse de la marge brute qui atteint 3,8 M€ en 2014, soit 22,6 % du chiffre d’affaires.

Les charges commerciales et administratives sont en diminution de 11 % sur un an, compte tenu des mesures d’économies mises en œuvre par la Société. Par ailleurs, RIBER a maintenu en 2014 un important effort de R&D destiné à assoir son développement.

Dans ce contexte, le résultat net consolidé est en perte de 3,8 M€ en 2014, comparé à un bénéfice de 0,2 M€ en 2013.

La trésorerie nette consolidée confirme son redressement et atteint 2,0 M€ à fin 2014 (1,7 M€ à fin 2013). Elle s’améliore de 2,9 M€ par rapport au 30 juin 2014 (-0,9 M€) du fait d’une facturation élevée en fin d’exercice, de la reprise des commandes au second semestre et d’une gestion rigoureuse des coûts.

Perspectives

Le carnet de commandes s’établit à 6,1 M€ à fin février 2015 (6,0 M€ fin 2014). Il inclut 6 systèmes de recherche livrables en 2015, ainsi que des commandes de services, cellules et accessoires (2,0 M€).

En 2015, RIBER anticipe une reprise de son activité, favorisée par :

  • le redressement progressif du marché de la MBE ;
  • l’élargissement de l’offre avec le développement réussi de nouvelles gammes de systèmes MBE ;
  • le développement des activités de services, notamment aux USA avec l’intégration de MBE control Solutions, société acquise en mars 2015 ;
  • la diversification de l’offre, notamment avec les avancées attendues dans le domaine des OLED.

Gouvernance

Monsieur Philippe Ley, membre du Directoire, a décidé de démissionner de ses fonctions au 3 avril 2015, afin de se consacrer à de nouveaux projets professionnels. Le Conseil de surveillance l’a
remercié pour son engagement au sein de l’entreprise en tant que Directeur des opérations et mandataire social. RIBER a mis en place un dispositif de continuité et identifié d’ores et déjà des
candidats potentiels pour son remplacement.

Publié le jeudi 2 avril 2015 à 07h00

© 2021 Riber - Legal Notice - Privacy Policy - Cookies Management