riber

Résultats du premier semestre 2022

• Dynamisme des activités avec de fortes prises de commandes de systèmes
• Difficultés d’approvisionnement de composants électroniques entrainant un possible report de livraisons
• Carnet de commandes au 30 juin 2022 : 30,6 M€ en croissance de + 76%

Bezons, le 7 octobre 2022 – 17h45 – RIBER, un leader mondial d’équipement pour l’industrie des semiconducteurs, annonce ses résultats du premier semestre 2022.

(en M€) S1 2022 S1 2021 Variation
Chiffre d’affaires
CA Systèmes
CA Services et accessoires
9,2
2,9
6,3
9,3
2,8
6,4
-1 %
+5 %
-3 %
Marge brute
en % CA
2,8
30,9 %
2,5
27,5 %
+11 %
Résultat opérationnel courant
en % CA
(2,1)
(23,0 %)
(1,9)
(21,0 %)
-9 %
Résultat opérationnel
en % CA
(2,1)
(23,1 %)
(1,9)
(21,0 %)
-9 %
Résultat net
en % CA
(1,6)
(17,0 %)
(1,8)
(19,3 %)
+12 %

Faits marquants

Au premier semestre 2022, la demande des clients est restée très forte, comme en témoignent les nombreuses prises de commandes enregistrées depuis le début de l’exercice, avec notamment 13 systèmes commandés en 9 mois et une option pour 4 systèmes supplémentaires. Les contraintes de la chaîne d’approvisionnement en composants électroniques ont toutefois entraîné des retards dans l’assemblage des systèmes et n’ont pas permis de livraisons additionnelles sur le semestre.

Chiffre d’affaires

Dans ce contexte, le chiffre d’affaires du premier semestre 2022 s’établit à 9,2 millions d’euros, soit un niveau stable par rapport au premier semestre 2021. Le chiffre d’affaires des systèmes progresse de + 5 % à 2,9 millions d’euros, tandis que le chiffre d’affaires des services et accessoires est en baisse de – 3 % à 6,3 millions d’euros.

Résultats

La société rappelle que les résultats du semestre ne sont pas extrapolables à l’ensemble de l’exercice du fait d’une saisonnalité plus faible du chiffre d’affaires au premier semestre.

La marge brute du semestre s’établit à 2,8 millions d’euros, soit 30,9 % du chiffre d’affaires, et est en hausse par rapport au premier semestre 2021 compte tenu de l’évolution du mix-produit.

Les charges d’exploitation progressent (+ 0,5 million d’euros) du fait d’un effort de R&D soutenu (1,8 million d’euros ; +14 %) et de la hausse des charges commerciales dans un contexte de hausse des prises de commandes (+ 15 %), les charges administratives étant globalement stables.

Le résultat opérationnel ressort à (2,1) millions d’euros, en retrait de 0,2 million d’euros par rapport au premier semestre 2021.

Le résultat net s’établit à (1,6) million d’euros, contre (1,8) million d’euros au premier semestre 2021. Il intègre un résultat financier de 0,6 million d’euros lié principalement à l’évolution de la parité euro / dollar US.

Trésorerie et bilan

La trésorerie à fin juin 2022 est positive de 7,7 millions d’euros, en augmentation de 1,8 million d’euros par rapport au 31 décembre 2021.

Les capitaux propres au 30 juin 2022 s’établissent à 17,0 millions d’euros, contre 19,8 millions d’euros au 31 décembre 2021. Cette évolution tient principalement compte du résultat du semestre et de la distribution aux actionnaires d’une somme prélevée sur la prime d’émission au titre de l’exercice 2021.

Carnet de commandes au 30 juin 2022

Au cours du premier semestre 2022, les prises de nouvelles commandes se sont fortement améliorées. La société a obtenu 4 commandes de systèmes de production et 5 commandes de systèmes de recherche, tout en maintenant sa croissance dans les services et accessoires.

Cette reprise a pour effet de renforcer le carnet de commandes qui s’élevait au 30 juin 2022 à 30,6 millions d’euros, en croissance de + 76 % par rapport à celui au 30 juin 2021. Les commandes de systèmes (23,0 millions d’euros ; + 119 %) comprennent 11 machines et les commandes de services et accessoires (7,6 millions d’euros) sont en croissance de + 10 %.

Il est précisé que ce carnet n’intègre pas les commandes annoncées en juillet et août 2022 pour 2 systèmes de recherche Compact 21, 1 système de production MBE6000 et 1 système de production MBE49, ainsi que l’option d’achat annoncée le 8 juin pour 4 machines de production MBE6000 dont les commandes fermes seront confirmées avec l’obtention de la licence d’exportation sur l’exercice 2023.

Perspectives

Dans un contexte de marché qui reste dynamique avec une forte demande pour les systèmes de la société, RIBER devrait poursuivre ses prises de commandes d’ici la fin de l’exercice 2022.

Face à des chaînes d’approvisionnement contraintes, la société a diversifié sa capacité de sourcing auprès de ses partenaires fournisseurs pour résorber en particulier la pénurie de boitiers électroniques, composants indispensables au fonctionnement des systèmes MBE de la société. Les retards liés à la chaîne d’approvisionnement entraîneront probablement des reports de livraison de systèmes en 2023.

La hausse significative des coûts de l’énergie aura un impact très limitée sur l’activité de la société du fait de la faible consommation énergétique dans les processus de production de l’entreprise.

À plus long terme, RIBER est porteur d’un projet de croissance rentable fondé sur son savoir-faire technologique et industriel, ainsi que sur sa capacité d’innovation. Tirée par les nouvelles technologies de l’information, la société mène une stratégie axée sur le renforcement de sa position de référence en MBE, la croissance régulière de ses activités de services et un effort de R&D important pour élargir son portefeuille de technologies et d’applications.

Agenda : chiffre d’affaires du troisième trimestre 2022, le 31 octobre 2022 après Bourse

Les comptes semestriels consolidés résumés n’ont fait l’objet ni d’un audit ni d’un examen limité de la part des commissaires aux comptes. Ils ont été arrêtés le 6 octobre 2022 par le Directoire et le Conseil de Surveillance. Le rapport financier semestriel est disponible sur le site Internet de la société dans sa version en français (www.riber.com).

Publié le vendredi 7 octobre 2022 à 17h45

© 2022 Riber - Legal Notice - Privacy Policy - General purchasing conditions / Conditions générales d'achat - Cookies Management - Index Egalité professionnelle

Double-Y