Révision du carnet de commandes suite à un refus de licence d’exportation et réception d’une nouvelle commande en Asie

Bezons, le 13 mai 2020 – 8h00 – RIBER, un leader mondial d’équipement pour l’industrie des semi-conducteurs, annonce la révision de son carnet de commandes suite au refus de l’Administration française d’accorder des licences d’exportation pour deux affaires précédemment conclues. Parallèlement, la Société annonce la réception d’une nouvelle commande pour un système de recherche en Asie.

Les équipements commercialisés et fabriqués par RIBER sont classés dans la catégorie des « biens à double usage » pour lesquels il est nécessaire d’obtenir une licence d’exportation délivrée par l’Administration française pour les ventes à destination des pays autres que ceux de l’Union Européenne, de l’Amérique du Nord et du Japon.

Après de longs échanges, l’Administration française a notifié RIBER du refus d’accorder une licence d’exportation pour deux affaires concernant trois machines, dont les réceptions de commandes ont été annoncées dans les communiqués des 6 et 10 décembre 2019. RIBER, agissant en conformité avec les réglementations internationales, a donc annulé ces commandes d’un montant total de 4,0 M€.

Dans ce contexte, le carnet de commandes au 31 mars est révisé à la baisse à 22,5 M€. Les négociations en cours devraient permettre de conclure des contrats importants qui viendront compenser ces annulations. C’est ainsi que RIBER vient de recevoir une nouvelle commande d’une machine de recherche en provenance d’un centre de recherche asiatique et pour laquelle la licence  d’exportation a été obtenue.

Publié le mercredi 13 mai 2020 à 08h00

© 2021 Riber - Legal Notice - Privacy Policy - Cookies Management